Calcédoine, pierre historique

 

Pierre semi-précieuse calcédoine

La calcédoine est en fait une sous-famille des quartz. Techniquement, elle regroupe toutes les variétés de quartz cryptocristallins (c’est à dire à la cristallisation tellement fine qu’on ne distingue parfois même pas les particules au microscope). Parmi ces pierres, les plus connues sont l'agate, la cornaline, l'onyx, le chyrospase…

La calcédoine se développe dans des environnements sédimentaires et volcaniques. Elle se forme durant une longue période où les minéraux sont lentement déposés dans une poche à l’intérieur d’une autre roche telle que le granite.

Ce qui est aujourd’hui communément appelé calcédoine est donc un type très spécifique de quartz cryptocristallin de couleur le plus souvent bleue clair, blanche ou grise laiteuse. Sa couleur est due à des impuretés dans le quartz, le plus souvent du fer, du nickel, du cuivre ou du titane.

 

Histoire de la calcédoine

Le nom calcédoine vient du mot latin 'Chalcedonius', que l’on pense dérivé du nom d’un ancien port en Asie Mineure (aujourd’hui Kadiköy en Turquie, quartier de la rive asiatique d’Istanbul).

La calcédoine était fortement appréciée de nombreuses civilisations anciennes. D'après des découvertes archéologiques, dès l'Âge de Bronze, la calcédoine était considérée comme une pierre de valeur au sein de la région méditerranéenne. Elle était tout autant utilisée et valorisée par les Romains, Grecs, Babyloniens et Assyriens. De nombreuse tribus Indiennes d'Amérique la considéraient même comme sacrée et s'en servaient durant des cérémonies traditionnelles, notamment pour stabiliser et renforcer les liens entre tribus.

 

Vous pourrez découvrir cette belle pierre en parcourant notre boutique en ligne et découvrant tous nos bijoux disponibles en calcédoine.

 

 x Découvrez nos COLLIERSBRACELETS et BOUCLES D'OREILLES de créateur

 x EN SAVOIR PLUS sur nos autres pierres semi-précieuses